Conseils pour être bien dans sa peau

Personne n’est aussi charmant qu’une personne qui se sent bien dans sa peau. Il n’y a pas de plus grande satisfaction que celle que l’on obtient après avoir navigué sur les eaux de la connaissance de soi pour découvrir sa propre valeur, ses forces et ses besoins. En d’autres termes, se sentir bien dans sa peau est le secret de la beauté. Ce n’est qu’alors que nous prenons les meilleures décisions, celles avec lesquelles nous nous sentons libres, comblés et dotés de cette beauté unique qui nous rend uniques, authentiques. Le maître zen Tchich Nhat Hanh nous rappelle dans ses livres que personne n’est plus beau que celui qui agit toujours en fonction de son monde intérieur. Le genre de personne qui ne vise pas à plaire à tout le monde, mais à être appréciée et accueillie pour ce qu’elle est, pour l’essence qui la définit. Mais on pourrait dire – sans craindre de tomber dans l’erreur que beaucoup se regardent dans le miroir tous les jours sans se reconnaître, sans se sentir bien dans leur peau.

Byung Chul Han : l’unicité de chacun d’entre nous

Presque comme un sort étrange, nous ne nous apprécions que lorsque ce sont les autres qui le font, lorsque ce sont les autres qui nous apportent une contribution positive par leurs paroles, leurs gestes, leurs commentaires ou leurs remerciements. Si cela n’arrive pas ou n’arrive pas fréquemment, nous tombons dans l’abîme de l’invisibilité, de l’absence, de cette estime de soi qui s’efface lentement. D’autre part, le philosophe coréen Byung-Chul Han souligne dans ses écrits que nous « brûlons » dans l’enfer de la conventionnalité. Dans son livre L’expulsion de l’autre, il nous invite à réfléchir sur ce concept même. Nous perdons la capacité de valoriser notre caractère unique, ce qui nous rend inimitables et exceptionnels, ce trait distinctif que nous devrions protéger avant de satisfaire d’autres désirs.

Se sentir bien dans sa peau, le secret du vrai charme

Se sentir bien dans sa peau prend du temps, mais quand on le fait, tout change et le même poids semble moins lourd. Les fardeaux du conventionnalisme ne sont plus qu’un souvenir, comme ces chaînes que nous mettons souvent sur notre esprit, notre cœur et nos pieds, dans l’anxiété d’être en paix avec tout le monde, de ne pas décevoir, d’être exactement comme les autres l’attendent. Lorsque vous atteignez le sommet du développement personnel, ce point où Maslow place la réalisation de soi, le monde est vu avec des yeux différents. On adopte une perspective plus large qui permet de comprendre les choses, ainsi qu’un calme intérieur avec lequel on fait face à la réalité avec plus d’élan, de résolution et de liberté. Aux yeux des autres, toutes ces vertus sont attrayantes et désirables. Cependant, pour en revenir aux théories de Byung-Chul Han, il y a un aspect que nous devons prendre en considération. Parfois, nous nous percevons comme des personnes pleinement réalisées, nous croyons que nous avons tout parce que nous avons gravi même ce sommet doré que la société nous a donné. Cependant, plus tard, on se rend compte d’un petit aspect : on n’est pas au sommet de la montagne, mais au bord d’un ravin. Notre société de consommation et même notre éducation nous conduisent à ce succès matériel et schématique qui n’a rien à voir avec l’épanouissement personnel. Parce que pour se sentir bien dans sa peau, il faut conquérir d’autres territoires, d’autres scénarios cachés et pour les découvrir, nous n’avons pas toujours les meilleurs outils. Nous parlons, bien sûr, de dimensions telles que la connaissance de soi, l’estime de soi, l’amour de soi, l’affirmation de soi, la capacité à atteindre ses objectifs, l’indépendance émotionnelle.

3 étapes pour se sentir bien dans sa peau

Selon une étude de l’Université de Berlin, les gens acquièrent une grande estime de soi dans la vieillesse, et plus précisément à partir de 60 ans. Pourquoi n’atteignons-nous pas cette dimension en premier ? Pourquoi ne pas développer ce « muscle » dans notre jeunesse et notre maturité précoce, si important pour notre développement personnel ? De nombreux facteurs y contribuent, qui vont bien au-delà des obstacles qui nous limitent et peuvent nous empêcher de nous sentir bien dans notre peau ; la nécessité de changer, d’être proactif pour former ce facteur psychologique exceptionnel qu’est l’estime de soi, ainsi que l’épanouissement personnel. Voyons donc 3 étapes pour réussir.

– Améliorez votre sens des responsabilités

Le sens des responsabilités concerne la façon dont nous nous rattachons à nos succès et à nos échecs. Est-ce que j’atteins un objectif parce que d’autres m’ont aidé ou parce que j’ai travaillé assez dur ? Nous devons prendre les rênes de notre réalité et pour ce faire, nous devons reconnaître notre valeur, nos compétences et nos capacités. Chaque succès ou erreur ne dépend que de la personne. Pour se sentir bien dans sa peau, il faut donc être capable de reconnaître sa propre valeur ; jusqu’où on peut aller, quelles sont nos forces et nos limites.

– La seule voix que nous devons écouter est notre voix intérieure

Notre monde est habité par cent, mille voix. Ce sont ceux des membres de la famille, des professeurs, des patrons, des collègues de travail, des amis, des partenaires, des mondains, de la mode, des soi-disant experts et gourous de la politique, de la croissance personnelle, etc. Parmi tous ces sons, il y en a un qui reste souvent silencieux : notre voix. Nous consacrons une partie de notre énergie à éteindre tout ce bruit de fond, au moins de temps en temps, pour nous écouter, pour être attentifs et pour comprendre ce dont nous avons besoin.

– Faire de vos passions votre style de vie

Pour se sentir bien dans sa peau, il faut donner une voix à ses passions. Ne vous laissez pas emporter par les goûts et les conseils des autres ; soyez à l’écoute de votre identité et façonnez votre style de vie en fonction de vos préférences, de votre identité et de votre essence. Si nous orientons notre vie quotidienne vers la voie que nous préférons, nous nous sentirons non seulement plus satisfaits, mais aussi plus épanouis, dans tous les sens du terme. Les personnes ayant cette valeur ajoutée, cette capacité à se frayer un chemin, quoi qu’en disent les autres, sont toujours les plus fascinantes. Et cela parce qu’il n’y a pas de beauté plus aveuglante que celle qui oublie les conventions pour être elle-même à tout moment et en toutes circonstances.

En quoi consiste le développement personnel ?

Le développement personnel, également appelé croissance personnelle ou épanouissement personnel est un ensemble de mesures ayant pour objectif final la connaissance de soi, la maitrise des émotions, la valorisation des capacités intellectuelles, et la concrétisation de ses rêves. L’importance de la croissance personnelle est variable selon les besoins et les objectifs de chaque individu. Elle consiste à travailler ses comportements et ses attitudes, de manière à favoriser l’atteinte d’un objectif qu’on s’est même fixé. Quel que soit le but visé, la première étape consiste à apprendre à se connaitre. Quelles sont vos défauts ? Quelles sont vos qualités ? Qu’est-ce qui vous empêche d’atteindre vos buts ? Vous devez savoir où en êtes-vous sur le plan personnel ou professionnel pour pouvoir déterminer où vous souhaitez aller. Une meilleure connaissance de soi permet de définir les objectifs à atteindre et de spécifier les stratégies à adopter pour y parvenir.

Quels sont les avantages du développement personnel ?

Vous vous demandez qu’est-ce que vous aurez à gagner en travaillant votre développement personnel ? En effet, les avantages de la croissance personnelle sont multiples. En milieu professionnel, il est considéré comme un instrument indispensable à la compétition. Vous pouvez vous développer personnellement pour vous démarquer de vos collègues ou favoriser votre réussite professionnelle. Vous pouvez également vous servir de cet outil pour faire face à tous les défis de la vie. Il peut vous apprendre à combattre vos peurs et à vous échapper de votre zone de confort. Il vous permet de vaincre la timidité, votre crainte de prendre la parole en public ou d’assumer la fonction d’un chef d’équipe, etc. Le développement personnel peut également vous permettre de stimuler votre créativité, de donner vie à vos idées, de concrétiser vos projets les plus chers. Il peut vous aider à vous ouvrir à de nouveaux horizons et de surpasser vos limites. Vous pouvez aussi utiliser des techniques de développement personnel pour mieux gérer le stress, la maladie du siècle. Les avantages sont nombreux, à vous de les faire venir vers vous.